Article Ouest-France février 2020

Publié le 19 février 2020

Briec. Fillpack fourmille de projets pour se développer

L’entreprise Fillpack, à Briec (Finistère), fabrique des systèmes de dosage pour les lignes de conditionnement des usines. En pleine croissance, elle cherche à recruter du personnel.

 

Article de Véronique Mosser | Ouest-France | 19.02.2020

L’entreprise Fillpack, installée dans la zone de Lumunoc’h, à Briec (Finistère), conçoit et assemble différentes machines de dosage pour les lignes des usines.Les appareils automatisés permettent aux industriels (agroalimentaire, cosmétique, produits phytosanitaires…) de doser les quantités à mettre dans leurs contenants.

D’autres embauches en 2021

En pleine expansion, Fillpack, repris en 2019 par trois associés : Benoît Keravec, Gwenvael Peres et Vincent Kervella, cherche à recruter. « Nous avons besoin d’un dessinateur projeteur études mécaniques, d’un automaticien et d’un monteur pour l’atelier, avance Benoît Keravec, le directeur commercial. Nous aurons d’autres embauches en 2021, car nous projetons d’augmenter notre chiffre à l’export. C’est un vrai marché d’opportunité. Nous avons déjà des machines en Belgique, en Afrique du Nord, en Espagne… ». Avec moins de 5 % du chiffre réalisé à l’export, l’entreprise souhaite passer à 10-15 % d’ici trois ans.

L’entreprise est présente sur tout le territoire français. « Nos principaux clients sont dans l’agroalimentaire. Ils achètent nos doseuses pour les lignes de fabrication des plats cuisinés. Nous travaillons avec des grandes marques comme Marie, Intermarché, Guyader etc. mais aussi avec de grands groupes de cosmétique ou des entreprises comme Sodise, qui proposent des produits liquides », avance le président Gwenvael Peres.

   

Moteur économique de la Bretagne

Fillpack est née en novembre 1989, à l’initiative d’un cuisinier, Jean-Pierre Perreau. L’homme a eu le nez fin. L’agroalimentaire est le moteur économique de la Bretagne. La société, installée dans la zone de l’Hippodrome, à Quimper, fabrique des machines pour doser les sauces liquides et pâteuses.

Quand il fait valoir ses droits à la retraite, en 2009, il cède son entreprise à Thierry Le Breton. Leurs métiers se complètent. L’ingénieur est responsable d’un bureau d’études dans une entreprise de fabrication d’emballage à Saint-Évarzec. Il reprend Fillpack et ses quatre employés.

À l’étroit à Quimper, l’entreprise déménage à Briec, dans un atelier relais situé non loin de la voie express. Le savoir-faire perdure, le succès est au rendez-vous. Le nouveau patron achète les locaux qu’il loue et, en 2015, pousse les murs pour poursuivre son développement.

La troisième génération de dirigeants qui pilote l’entreprise est accompagnée par Thierry Le Breton et par l’entreprise Guelt (concepteur et constructeur d’équipement pour la production), de Quimperlé. « Nous sommes partenaires de Guelt, nous travaillons ensemble, mais nous sommes autonomes », précise Gwenvael Peres.

« Aujourd’hui, l’entreprise, à la pointe de la technologie, dispose d’un bureau d’études de sept personnes et compte un effectif de 15 salariés, poursuit Gwenvael Peres. Nous étudions les besoins des entreprises, déposons des brevets et réalisons des machines sur-mesure. Depuis le début, ce sont 500 appareils différents qui sont sortis de nos ateliers. »

L’entreprise, qui réalise un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros par an, sera présente au salon CFIA (Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire) les 10, 11 et 12 mars 2020 à Rennes.

 

Sources (articles et photos) : Journal Ouest-France – Lien vers l’article